HISTOIRE

Né dans une atmosphère de haute horlogerie, Edouard Koehn (1839 - 1908) a commencé sa carrière d'horloger à la cour du Grand-Duché de
Saxe-Weimar-Eisenach.

 

En 1859, il se rend à Genève, capitale mondiale de l'horlogerie, et étudie quelques années à l'école d'horlogerie avant d’entamer sa carrière dans une prestigieuse manufacture horlogère. Son habileté et ses grandes capacités lui permettent de progresser rapidement et il devient l'un des associés de l’entreprise.

Il entreprend de fréquents voyages, notamment en Amérique du Nord et parvient à intéresser de nombreuses sociétés à devenir dépositaires des montres de la Manufacture à laquelle il était affilié. Sa personnalité impressionnante et ses connaissances techniques lui ont valu la confiance de toutes les personnes avec lesquelles il est entré en contact.

Edouard-koehn-Portrait-carré-n.bl-fd-bla

1891 : Création de la manufacture Edouard Koehn

Désireux d’avoir davantage de latitude pour produire des montres selon son propre jugement, il achète en 1891, au coeur de Genève, l'établissement du célèbre horloger danois H. R. Ekegren.

Il remodèle l'entreprise en utilisant ses compétences en haute horlogerie et concurrence avec succès les
meilleurs fabricants de montres genevois.

 

Edouard Koehn choisit de diversifier l’activité de sa Manufacture, pour compléter la production de chronomètres, il conçoit et fabrique des montres extra-fines ainsi que des grandes complications.

EDOUARD KOEHN JR

Edouard Koehn transmet son savoir-faire à son fils Edouard Koehn Jr lequel perpétue la tradition jusque dans les années 1930.

 

À la mort de son père en 1908, il devient le chef de la maison et grâce à l'amélioration des méthodes et à une supervision constante et attentive, il réussit à obtenir un haut degré d'uniformité dans la production de garde-temps de précision et de haute qualité.

EK 11 complications pocket watch WEBSITE